Les dernières remontées des ventes confirment une explosion des ventes de PAC Air/Eau et Air/Air. Soutenues par la chasse au fioul lancée par le gouvernement en 2019, les ventes de PAC air/eau ont bondi de près de 70% entre les 8 premiers mois de 2018 et les 8 premiers mois de 2019. A ce rythme, le seuil symbolique des 100 000 unités vendues sur l’année sera dépassé.

PAC&Clim Info, qui recense les chiffres des ventes effectuées par la majorité des constructeurs, note particulièrement une forte augmentation des ventes de pompes à chaleur moyenne (55-60 °C) et haute température (> 65 °C), idéales en remplacement de chaudières fioul, de respectivement 160 % et 159 % sur cette période.

Le marché du chauffe-eau thermodynamique est quant à lui toujours en constante évolution depuis le lancement du suivi des ventes, avec + 14 % sur les 8 premiers mois de l'année 2019 par rapport à la même période en 2018, soit 78 828 unités vendues à fin août.

Et tous les acteurs de la thermodynamique s’organisent pour croquer une part du gâteau. « Nous sommes loin d’être un acteur majeur de la PAC air/eau mais dorénavant nous allons nous donner les moyens de pénétrer le marché. Notre force est d’être à même de proposer un assistant vocal à partir duquel vous pouvez aussi bien commander votre four que votre PAC », Gregory Priouret, Responsable Marketing et Communication chez Samsung Electronics France.

La PAC air/air poursuit également son invasion des logements français. Avec + 31% de PAC air/air vendues entre les 8 premiers mois de 2018 et les 8 premiers mois de 2019, le nombre d’équipements vendus devrait atteindre les 700 000 unités.

« Il y a eu deux épisodes caniculaires fin juin et début juillet, accompagnés d’une couverture médiatique sans précédent, qui ont littéralement dopé le marché » remarque José Naudin, DG de Toshiba Airconditioning France.

Dans le détail, cet engouement profite surtout aux multisplits (+ 41 %) de plus en plus souvent choisis pour remplacer les monosplits de la canicule de 2003. Mais les monosplits ne sont pas en reste, avec une hausse de 23 % entre janvier et août 2019 en comparaison à la même période en 2018.

La dynamique est moins spectaculaire sur les DRV mais la tendance est également à la hausse à deux chiffres : + 17% de ventes entre les 8 premiers mois de 2018 et les 8 premiers mois de 2019. Il s’agit d’une tendance de fond lourde car cette hausse annonce un nouveau record pour la 6e année consécutive. «  Nous aurions pu croire que les DRV allaient, au fil du temps, ralentir leur progression.  Mais il n’en est rien et, notamment du fait de leur facilité d’installation, ils sont de plus en plus sollicités. Même sur les gros chantiers, l’eau glacée ne s’impose pas systématiquement. », José Naudin.

TOURNÉE GÉNÉRALE DE R32

Cette pluie thermodynamique qui s’abat sur la France s’accompagne d’une inondation de R32.

Fin de bascule sur la PAC air/air

Côté PaC air/air, la démocratisation est quasi terminée chez l’ensemble des acteurs. L’intégralité des gammes résidentiel d’Hitachi et Panasonic sont au R32 et chez toshiba, 9 PaC air/air de la gamme résidentiel (mono et multi split) commercialisées sur l’année 2019 sont au R32. Même chez Mitsubishi, qui ne fait pas partie de l’échappée vers le R32, le ratio est désormais de près de 7 sur 10.

Accélération sur la PAC air/eau

Côté PaC air/eau ceux qui n’étaient pas encore entrés dans la danse lancent des équipements au R32 sur Interclima. C’est le ca de toshiba et Samsung. Chez daikin, initiateur du mouvement vers le R32, une PaC air/eau sur deux vendue est d’ores et déjà au R32. Et chez le chinois Gree on indique, qu’aussi bien en monobloc qu’en split, il n’y a plus, depuis cet été, que des équipements au R32 proposés.

Débarquement sur les grosses puissances

On peut même voir sur les stands d’Interclima de plus gros équipements débarqués comme chez Mitusbishi et daikin qui mettent en avant sur leur stand des systèmes à débit variable au R32. Les deux constructeurs les ont spécialement conçus pour coller à l’article CH35 de la réglementation incendie dans les ERP.

">