Renaud Fortier, chauffagiste à Jonzac en Charente-Maritime voit son agenda se remplir à vive allure, entre les déblocages des aides de l'Etat attendus depuis avril et les nouveaux devis signés.

Quel est le rythme de travail depuis la fin du confinement ?

Très soutenu ! Nous n'avons pas arrêté de travailler pendant le confinement, la région étant peu touchée par le Covid-19, et la demande des particuliers ayant perduré. Cependant, mon planning était déjà chargé en mars, et je n'ai pas pu respecter tous les délais, étant obligé de réorganiser mon équipe, avec le chômage partiel de certains techniciens. Heureusement, nous avons réussi à honorer tous les chantiers prévus jusqu'à maintenant. Nous essayons de tenir le rythme jusqu'aux vacances, en août. J'ai même été obligé de refuser des chantiers, en recommandant certains collègues sur le secteur.

Et après ?

Mon mois de septembre est plein ! À tel point que je devrais faire un chiffre d'affaires de 200 000 € contre 50 000 € en moyenne. Je n'ai pas à me plaindre, il y a du travail, surtout en rénovation dans le résidentiel. Pour l'instant, je garde un peu de place dans mon agenda pour novembre et décembre, mais en terme de volume de chantiers, j'ai quatre mois pleins devant moi. En revanche, les chantiers neufs sont pour la plupart à l'arrêt.

Justement, comment se passent les chantiers de rénovation énergétique, et le traitement des demandes d'aides ?

Enfin, les premiers dossiers MaPrimeRénov commencent à être instruits. Il s'agit là de demandes déposées en février ! C'est ce qui densifie aussi mon emploi du temps. Je ne pensais pas que tout allait se débloquer en même temps. Ceci-dit, j'ai d'autres clients particuliers qui, du fait de la lenteur des services de l'Etat, hésitent, voire renoncent à faire des travaux de rénovation énergétique chez eux. Souvent, quand ils sont perdus, je les envoie à la Maison de l'Energie dont dispose la commune de Jonzac. Mon métier n'est pas de monter des dossiers, mais d'installer des chaudières ! Et en ce moment, on a besoin de moi sur le terrain !

">