L'été a chaudement débuté en France. Depuis le début de la semaine, quasiment tout le pays est en alerte canicule. Des températures qui font rappeler à certains particuliers qu'il serait peut-être temps d'installer une PAC air/air chez eux. Mais serait-il déjà trop tard ? Installateurs et fabricants sont-ils prêts à répondre à la forte demande ?

Manque d'anticipation

Pour Simon Martinez, chargé d'affaires chez Cévennes Confort à Alès, donc au sud de la France, ce qui a le don d'agacer, c'est le manque d'anticipation des clients. "Chaque année, c'est la même chose. Les gens attendent les premières chaleurs pour nous appeler. Cette semaine a été la piqure de rappel et les jours qui arrivent risquent d'être tendus, tant du point de vue de notre emploi du temps, mais aussi de la disponibilité du matériel." Même son de cloche chez Vincent Wentzinger, installateur dans le nord-est de la France, en Moselle. "J'ai envoyé des devis en décembre, les clients ne me les renvoient que maintenant, parce qu'ils ont chaud ! Le risque est de leur installer leur split quand la canicule sera passée." Le Lorrain espère que les fabricants ont eux, été plus prévoyants, et éviteront la rupture de stock.

L'appui des distributeurs

Chez Gree, on assure que les partenaires, à savoir les distributeurs, ont joué le jeu de la présaison, et ont renfloué les rayons avant l'arrivée du soleil. Du côté d'Hitachi, la structure spécifique des comptoirs, distributeurs excusifs d'Hitachi, permet de garantir un stock local. En plus de ce premier échelon, le fabricant assure un stock "tampon" au niveau national en cas de forte hausse de la demande. Le constructeur met également en avant l'unité de production en Espagne de PAC air/air petit tertiaire, permettant plus de réactivité. Chez LG aussi, on joue la carte du maillage international, et de l'appui des stocks des autres pays pour palier un possible manque en France. Le Coréen s'appuie d'ailleurs également sur ses distributeurs français. Reste à voir s'ils sauront aussi bien gérer les stocks, et suivre la demande. Chez Cévennes Confort, on annonce en moyenne l'installation de cinq PAC air/air par jour depuis les fortes températures.


Regardez le reportage de France 3 Hauts-de-France sur le rush des climatiseurs à Cambrai :