Le projet est une initiative conjointe entre l’opérateur de réseau Stedin, la municipalité de Rotterdam et l’OPHLM Ressort Wonen. La chaudière 100 % à hydrogène est installée dans une chaufferie à côté d’une chaudière au gaz naturel classique existante. " Stedin utilise un pipeline de gaz naturel existant pour fournir l’hydrogène, démontrant ainsi que le réseau de gaz existant est adapté pour le transport de l’hydrogène ", explique BDR Thermea Group.

D'après le géant néerlandais du chauffage, c’est la première installation résidentielle dans laquelle l’hydrogène alimente une chaudière condensation à haute efficacité énergétique, qui couvre tous les besoins de ses occupants.

" Le principe de fonctionnement de la chaudière à hydrogène est identique à celui d'une chaudière au gaz naturel. À l'avenir, nous pourrons échanger des chaudières à gaz conventionnelles contre des chaudières à hydrogène sur une base similaire, à condition que l'approvisionnement en hydrogène soit disponible via des conduites de gaz naturel. C'est pourquoi la coopération avec les opérateurs de réseaux revêt une importance cruciale pour le groupe BDR Thermea. Outre le projet pilote à Rozenburg, nous participerons également à un projet de démonstration à grande échelle au Royaume-Uni. Plus de 400 chaudières à hydrogène seront installées au cours des deux prochaines années ", indique Peter Snel, directeur technique de BDR Thermea Group avant de souligner qu'il aimerait inviter d'autres opérateurs de réseau et propriétaires de bâtiments en Europe à collaborer également à des tests sur le terrain. À bon entendeur…