Les élections municipales sont prévues pour mars 2020, et à Paris, l'un des sujets phares de campagne demeure la qualité de l'air. En témoigne la vidéo récemment publiée sur le compte Twitter de Benjamin Griveaux, prétendant au titre de maire de Paris sous les couleurs de la République En Marche.

L'ancien porte-parole du gouvernement y exprime sa volonté de remplacer les systèmes de ventilation des 8 000 salles de classe parisiennes, pour améliorer la qualité de l'air à l'intérieur des écoles, où les plus jeunes passent la majeure partie de leur temps. Selon lui, il faudra allouer 60 millions d'euros sur six ans, soit 10 millions d'euros chaque année. Un coût qui devrait facilement être absorbé dans le budget global municipal, Benjamin Griveaux rappelant que la Ville de Paris investit 1,5 milliard d'euros par an.