NULL






En gardant en tête que ces chiffres ont été recensés courant 2018, et donc avant le "Grand Remplacement" du chauffage voulu par le gouvernement, soit le coup de pouce chauffage, mais aussi les offres à 1 € et leurs dérives, déjà l'an dernier, la pompe à chaleur air / eau pouvait être payée jusqu'à 20 939 €, avec un prix moyen de 12 668 €.

Arrivent sur les deuxième et troisième marches du podium des devis les plus élevés, l'installation d'une chaudière bois, pouvant aller jusqu'à 15 085 €, avec un prix moyen de 5 041 €, puis une PAC air / air, dont le prix moyen est de 6 629 €, atteignant parfois 14 474 €. La chaudière gaz culmine quant à elle à 9 544 €, avec un prix moyen de 5 286 €.

Effet notable précisé dans l'étude, les systèmes de chauffage incluant l’ECS ne sont que 15 % plus chers. Quant à la ventilation double flux, le prix moyen pratiqué constaté en 2018 était de 4 493 €, pour une fourchette très haute à 7 812 €. Reste à voir si et comment ces fourchettes de prix ont évolué depuis le coup de pouce chauffage, et comment elles continueront de varier avec la prochaine réforme du crédit d'impôt, où la chaudière à granulés a obtenu la prime la plus élevée de la part du gouvernement, devant la PAC air / eau, la chaudière gaz ayant été relayée au dernier plan.