Maximilien Brice - Wikimedia
Le Linac 4 au CERN
Le centre européen de recherche nucléaire est équipé depuis peu de deux chillers fonctionnant au HFO dont le GWP est de 7.

Daikin refroidit le CERN au R1234ze

Pour refroidir son accélérateur de particules linéaire communément appelé par les chercheurs le Linac 4, le CERN a décidé de miser sur la technologie Daikin. L'industriel japonais, partenaire du centre européen de recherche depuis 2012, vient en effet de mettre en service deux chillers fonctionnant au R1234ze, répondant au nom de EWAH-TZ et représentant une capacité globale de refroidissement de 1 312 kW.

daikincern.jpg
Daikin Europe
Les deux chillers Daikin récemment insallés

Les unités ont notamment été choisies pour le HFO utilisé, qui présente un très faible GWP de 7, mais également pour le compresseur à vis garantissant une efficacité énergétique élevée, selon le constructeur. " Le compresseur utilise une vis principale en prise avec des rotors en étoile jumelés pour produire un cycle de compression correspondant au volume. En raison du rotor principal, équilibré dans le sens radial et axial, le roulement du compresseur, qui ne comporte que trois pièces mobiles, est très fiable " détaille-t-on chez Daikin Europe.

En novembre dernier déjà, Daikin annonçait le renouvellement de son contrat pour la fourniture, la mise en service et la maintenance d'unités de refroidissement avec le CERN. Une histoire qui n'est donc pas près de s'arrêter.