Prenez un couple de quadras habitant une maison plain pied de 100 m² construite en 2004 dans le Gers. Ajoutez quelques années passées, une chaudière gaz vieillissante et un climat qui se réchauffe, surtout en été, mais des cuisiniers attachés à leur cuisson au gaz et vous obtenez des clients prêts à faire installer une pompe à chaleur hybride gaz couplée à un plafond rayonnant chauffant rafraîchissant. Retour sur ce chantier à quelques jours de la mise en route officielle du système.

PAC hybride gaz sous plafond rayonnant pour rénovation occitane

Parce qu'il souhaitait rénover le chauffage de sa maison, et surtout y ajouter un système de rafraîchissement afin de gagner en confort l'été, un couple dans le Gers, propriétaire d'une maison plain-pied de 100 m² datant de 2004, a décidé de se séparer de sa chaudière gaz standard et de ses radiateurs l'an dernier pour y installer à la place un équipement leur permettant de mieux vivre les journées chaudes. " Mes clients se plaignaient de voir la température grimper jusqu'à 30 °C à l'intérieur de leur maison l'été " explique Didier Cadas, l'installateur en charge du chantier. " Nous aurions pu simplement poser une pompe à chaleur air / air en appoint dans le bureau et dans les chambres, par exemple, sauf que les propriétaires craignaient de ne pas réussir à s'accommoder du bruit de soufflerie de l'unité intérieure. Ils avaient également peur d'avoir la gorge plus sèche et de ressentir des courants d'air. " Le professionnel leur propose alors de repenser intégralement le système de chauffage et rafraîchissement pour installer un plafond rayonnant.

6 cm de perdus, un plafond rayonnant de gagné

" Le plafond rayonnant peut se poser très facilement en rénovation, détaille Didier Cadas. Je garde l'ancien plafond, et je vais chercher les rails grâce à un aimant pour fixer le nouveau dessus. C'est plus rapide et moins coûteux que de tout enlever et tout refaire. D'autant que les clients n'ont pas à refaire leur tapisserie après les travaux et peuvent laisser leurs meubles sur place pendant l'installation. " Le professionnel, habitué des produits Thermacome a choisi l'Acosi +, produit étudié pour la rénovation. L'équipement s'adapte en effet à toutes les formes et peut se découper à l'envie pour laisser passer spots, ventilation ou encore système hi-fi. " Les clients ont d'ailleurs profité des travaux pour repenser leur installation lumineuse dans la maison " précise l'artisan. Mais poser sur un plafond existant ne nécessite-t-il pas d'avoir une très grande hauteur sous plafond ? Pas forcément pour Didier Cadas. " La solution Acosi + est très fine, le tube s'attache directement sur la dalle. Ensuite, il suffit d'ajouter du placo, et c'est tout, le client ne voit rien. Dans cette maison, la hauteur sous plafond était de 2,50m. En posant le plafond rayonnant sur l'existant, les clients ont perdu 6 cm de hauteur sous plafond, ce qui est vraiment peu. Ils m'ont confié qu'ils ne se rendaient pas compte de la différence. " Les radiateurs ont donc laissé place à un plafond rayonnant chauffant - rafraîchissant.  Sauf que, pour l'alimenter, la chaudière gaz classique ne fonctionnait donc plus.

Une PAC hybride gaz pour éviter le CET et privilégier le mix énergétique

" J'aurais pu proposer à mes clients d'installer une pompe à chaleur air / eau classique, à savoir tout électrique. Ils étaient cependant très attachés à leur cuisinière au gaz. De mon côté, je trouve un peu illogique lorsque vous demandez à la PAC de l'eau à 18 °C en mode rafraîchissement de lui demander en même temps une eau à 65 °C pour l'eau chaude sanitaire. Et puis je voulais leur éviter d'installer un chauffe-eau thermodynamique en plus. Nous avons donc opté pour une pompe à chaleur hybride gaz. L'ECS est assurée intégralement par la chaudière. La PAC assure le chauffage et le rafraîchissement, avec un relais de la chaudière gaz quand la thermodynamique n'est plus suffisamment intéressante. Mes clients étaient inquiets que leur système fonctionne entièrement à l'électricité, donc l'hybride les a tout de suite séduits. Depuis plusieurs mois, on entend beaucoup parler de la tension sur le réseau électrique. Ce discours les a marqués. Ils voulaient vraiment privilégier le mix énergétique. " Pour Didier Cadas, habitué à poser soit des chaudières gaz soit des pompes à chaleur air / eau tout électrique, l'installation de cette pompe à chaleur hybride gaz était une grande première. " Finalement, ce n'est pas beaucoup plus compliqué, confie l'artisan. En milieu rural, nous sommes habitués à installer de tout donc j'avais déjà les qualifications requises, à savoir PG et QualiPAC. "

La chaudière surdimensionnée

Pour s'assurer d'un bon dimensionnement, l'installateur a d'ailleurs demandé des conseils auprès de Chaffoteaux, le fabricant de la pompe à chaleur hybride. " Nous avons préconisé une PAC de 4 kW et une chaudière gaz de 35 kW, explique-t-on chez Chaffoteaux. Ce dimensionnement permet à la solution de garder un coût global compétitif par rapport à une solution tout électrique. " Le constructeur s'est en effet appuyé de travaux de l'Afpac réalisés en 2016 sur la pompe à chaleur hybride, qui préconisaient une puissance comprise en 4 et 8 kW.

Le système a été officiellement mis en route début février, pour le plus grand plaisir des occupants qui ont déjà pu apprécier son fonctionnement depuis novembre dernier, et la fin du chantier. Ils devront désormais réaliser un double entretien pour la PAC hybride gaz, qui pourra être réalisé par l'installateur. " Je peux veiller à distance sur l'équipement, car il est connecté. Les clients reçoivent une alerte sur leur smartphone dès qu'un dysfonctionnement est relevé. Ils n'ont plus qu'à me prévenir et j'examine, en fonction de l'information donnée si un déplacement chez eux est nécessaire. " Prochaine étape pour cette maison, qui va se transformer en laboratoire pour les fabricants du plafond et de la PAC hybride : l'installation d'un zoning connecté pièce par pièce. " Nous allons instrumenter des capteurs de température partout dans la maison, confie-t-on chez Thermacome, pour étudier le rafraîchissement. Nous espérons notamment savoir si la température reste stable à l'intérieur quand il fait 40 °C à l'extérieur. " Le spécialiste des parois rayonnantes espère également pouvoir chiffrer l'économie en terme de consommation énergétique que peut générer l'installation. Le rendez-vous est donc pris l'année prochaine dans le Gers.

Fiche technique

L'Isle-Jourdain

Équipements

PAC Arianext M de 4 kW et chaudière gaz Mira C Green Link de 35 kW de Chaffoteaux

Plafond Acosi + de Thermacome

Postes couverts

Chauffage, rafraîchissement et production d'ECS pour une maison de 100 m²

Exploitation

Mise en route officielle en février 2021

Acteurs

Installateur : Didier Cadas

">