Le permis de construire du premier centre d’enseignement par alternance dédié aux métiers de la Transition énergétique, baptisé « EcoCampus », a été déposé début mars conjointement par les chambres syndicales du Génie Climatique Couverture Plomberie (GCCP) et de la Chambre Syndicale des Entreprises d’Équipement Électrique (CSEEE). Il doit ouvrir ses portes au cœur du parc Chérioux à Vitry-sur-Seine (94) en 2020.

L’EcoCampus rassemblera à terme 1 100 apprentis dans un bâtiment de 11 000 m². Le centre va déployer un apprentissage transversal - du CAP à l’ingénieur – autour des enjeux d’économie d’énergie de la construction. L’objectif est de créer une émulation entre les plus jeunes apprentis (CAP, bac pro) et les étudiants plus aguerris (Bac+2, licences professionnelles, ingénieurs). L’EcoCampus sera équipé des dernières technologies en matière de génie climatique, de traitement de l’air et de l’eau ainsi que de gestion de l’électricité. Ce centre constituera ainsi un terrain d’exercice grandeur nature pour les apprentis et les formateurs. Les étudiants seront par exemple invités à utiliser leurs smartphones comme un outil de pilotage pour tester de nouvelles solutions autour de la gestion de l’énergie. Il est également question d’intégrer à l’EcoCampus un incubateur de start-up et un « fab lab ». Ce projet représente un investissement de 30,5 millions d’euros. Lire notre article « Un jeune s’identifiera plus à un meilleur apprenti de France qu’à un chef d’entreprise »