A la fin du mois de mars, les primes du dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » en place pour le remplacement d’une chaudière individuelle ne seront plus disponibles. Le dispositif est réorienté à partir du 1er avril sur les ménages chauffés au fioul.

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » lancé en février 2017 prend fin à la fin du mois de mars. Inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, il permet aux ménages de bénéficier de primes d’au moins :- 800 € pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique ;- 100 € pour l’installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques ;- 50 € pour l’installation d’un radiateur électrique à régulation électronique à fonctions avancées ;- 1300 € pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve biomasse de classe 5.Pour en bénéficier, les ménages éligibles – plafonds de ressources à ne pas dépasser – n’ont plus que deux semaines pour s’engager. Une chronologie du type : engagement de l'opération (devis par exemple) signé par le bénéficiaire le 31/03/2018, travaux réalisés en septembre 2018, facture (achèvement de l’opération) établie en octobre 2018, dépôt de la demande en avril 2019, est tout à fait possible.   Place au "Fioulexit" A partir du 1er avril, c’est un nouveau dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » qui prendra le relais. Les critères d’éligibilité des ménages évoluent et les aides sont réorientées sur les ménages équipés de chaudières fioul.    Nouveaux plafonds de ressources en dehors de l'Ile-de-France Nouveaux plafonds de ressources en Ile-de-France Cela se traduira par des primes de 3000 €, au moins, pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de grande précarité énergétique et 2000 €, au moins, pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de précarité énergétique pour le remplacement d’une chaudière fioul par :- une chaudière biomasse neuve de classe 5;- une pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau;- un système solaire combiné, réalisé en France métropolitaine;- par une pompe à chaleur hybride. Lire notre article L’arrêté définissant les contours de la « prime Fioulexit » est paru