Observ'ER, organisme indépendant qui suit et soutient le développement des énergies renouvelables vient de publier, avec le soutien de l’Ademe, son baromètre du prix des PAC.

Le prix de la PAC air/eau en baisse   Pour la PAC air/eau le prix moyen constaté du matériel (   pompe à chaleur + ballon ECS de 200 L + thermostat et accessoires de régulation + vase d’expansion + vannes et    liaisons hydrauliques + pompe de circulation) pour une installation de 7 à 8 kW est passé de 9 505 euros HT en 2010 à 7 550 euros en 2017. Sur la même période, le prix de la pose est lui passé de 1 470 euros HT à 1 350 euros.Le prix de la PAC air/air en chute libre    Pour la PAC air/air le prix moyen constaté du matériel pour une installation de 7 à 8 kW est passé de 8 780 euros HT en 2010 à 5 900 euros en 2017. Sur la même période, le prix moyen de la pose n’a lui pas bougé et est resté à 1 500 euros HT.Le prix du CET figéPour le CET le prix moyen constaté du matériel pour une installation de 300 litres n’a pas baissé et est resté autour de 2 100 euros HT ces quatre dernières années. Sur la même période le prix moyen de la pose n’a lui aussi pas bougé et est resté un peu au-dessus de 450 euros HT.Le prix de la PAC sol/sol immobilePour la PAC sol/sol, le prix moyen constaté du matériel pour une installation de 7 à 8 kW est passé de 11 100 euros HT en 2010 à 10 100 euros en 2018. Sur la même période, le prix de la pose est lui passé de 1 850 euros HT à 2 300.Le prix de la PAC sol/eau en augmentation Pour la PAC sol/eau le prix moyen constaté du matériel pour une installation de 7 à 8 kW est passé de 9 800 euros HT en 2010 à 11 400 euros en 2018. Sur la même période, le prix de la pose est lui passé de 1 400 euros HT à 1 800 euros.