L’Alliance froid climatisation environnement dévoilera son étude sur l’efficacité énergétique des fluides à faible PRP lors de son colloque du 25 septembre. Et réitère son opposition à une taxe qui n’aurait que peu d’effet sur la transition environnementale.

Présenté à l’occasion d’une conférence presse le 13 juin, le nouveau logo de l’AFCE s’accompagne d’une nouvelle signature. Au-delà d’ « une utilisation responsable des fluides frigorigènes », l’Alliance entend « Promouvoir une attitude responsable » explique Régis Leportier, président de l’association. Pour l’AFCE en effet, la transition environnementale ne se limite pas à la sortie des HFC. Ce credo se traduit notamment au travers du sujet de l’étude qu’elle a lancée sur les fluides alternatifs aux HFC à fort PRP basée sur l’efficacité énergétique des systèmes. Ses conclusions, sur l’ensemble des alternatives possibles, qui prendront en compte 42 applications au travers de 6 paramètres, comme dans la précédente étude de 2014, seront dévoilées lors de son prochain colloque à Paris. Cette journée du 25 septembre sera l’occasion de réunir autour d’une même table les représentants de 4 ministères (Environnement, Industrie, Agriculture et Éducation nationale) auxquels devrait aussi s’associer le ministère de l’Intérieur qui débattront avec des personnalités de l’Ania et de la Fédène. Au cours de ce colloque, l’AFCE ne manquera pas de réaffirmer son opposition à une taxe sur les HFC qualifiée « d’inutile, la transition vers des fluides à plus faible impact environnemental étant déjà engagée » souligne François Heyndrickx, son délégué général. Toujours en réflexion, le débat sur cette taxe ne devrait pas, selon lui, ressortir avant le mois d’octobre. Pour l’éviter, l’association compte bien s’appuyer sur la récente évaluation positive de la Commission européenne sur la mise en place de la F-Gas. La rentrée permettra aussi de faire un point sur la mise en  œuvre des fluides inflammables sachant qu’il est aujourd’hui encore trop prématuré pour évoquer l’évolution de l’article CH35 concernant les ERP, explique Frédéric Pignard, membre de l’AFCE. Dans ce contexte, l’alliance rappelle notamment l’importance de la formation des personnels à la manipulation des fluides à faible PRP. Dans le cadre de sa nouvelle communication, l’AFCE annonce qu’elle va lancer un nouveau site Internet à la rentrée et affirmer sa présence sur les réseaux sociaux.