Des professionnels des secteurs du solaire et du numérique ont lancé, début juin, un syndicat baptisé « AuRA Digital Solaire » en Auvergne-Rhône-Alpes. Objectif : représenter l'offre des entreprises et stimuler le développement du PV dans la région.

« Les entreprises du solaire, notamment du solaire photovoltaïque sont actuellement représentées au niveau national par le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) qui comprend une section dédiée, au sein d'une organisation qui réunit toutes les filières renouvelables. La filière solaire, est aussi représentée par le syndicat Enerplan. Mais ces deux organisations ne disposent pas de représentations régionales structurées. Le SER compte évidement des adhérents dans la région mais pas d'échelon organisationnel. La situation est la même pour Enerplan », analyse le tout nouveau syndicat régional. Le syndicat professionnel « AuRA Digital Solaire » vise donc à promouvoir les acteurs du solaire photovoltaïque et du digital présents en région AuRA (Auvergne Rhône-Alpes), à favoriser leur business et les synergies, les relier aux acteurs institutionnels et porter leur parole auprès des élus. Le syndicat vise à être le porte-voix des professionnels et des entreprises régionales auprès des élus territoriaux.