Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire vient de publier un document récapitulatif des usages autorisés par fluide frigorigène.

Le document précise que le R32 reste interdit dans les ERP de catégorie 1 à 4 mais est autorisé dans les ERP de catégorie 5. « Cette communication du Ministère est un nouveau signal positif adressé aux industriels. » juge David Bioche, Responsable Marketing de la division Chauffage, Climatisation et Réfrigération de Panasonic. « Le R32 est la réponse idéale et immédiate aussi bien au besoin de diminution des HFC qu'à celui d'équiper des ERP de systèmes de chauffage et climatisation performants, il serait dommage de s'en priver à cause de l'obsolescence de réglementations ( incendies)  prises à une époque où ces fluides n'existaient pas encore. »   Le document du ministère précise également que l’article CH 35 de l’arrêté du 25 juin 1980, qui interdit à ce jour l’utilisation du R32 dans les ERP accueillant plus de 300 personnes, est en cours de révision.   Le directeur des Relations Institutionnelles de Daikin Frédéric Pignard est régulièrement convié, en tant que vice-président de l’Alliance Froid Climatisation Environnement, au  ministère de l’Intérieur, pour discuter avec les pompiers. « Nous allons expliquer aux pompiers que même en plaçant un chalumeau devant une fuite defluide A2L, notamment le R-32, ce dernier ne prend pas feu et que si par malheur le mélange air/fluide était amené à s’enflammer, le front de flamme se déplacerait à 0,24km/h, soit moins vite que la marche d’une personne âgée », nous expliquait Frédéric Pignard avant de se rendre à la première de ces réunions.   S’il est confiant sur l’issue des discussions, il n’imagine pas de changement de la réglementation incendie avant 2019.