Directeur de la marque Saunier Duval, appartenant au géant allemand Vaillant, Pierre-Henri Audidier souligne l’importance grandissante du bruit sur le marché des pompes à chaleur. Il revient également sur les marchés de la PAC hybride et du solaire thermique.

Le marché de la pompe à chaleur est en pleine croissance, avec une augmentation de 12 % en 2017. Cette croissance est tirée par le marché de la construction neuve, avec 1 maison sur 2 équipée de cette technologie. Face à la prolifération du nombre de PAC dans des zones de plus en plus densément habitées, les performances acoustiques de ces équipements revêtent une importance particulière. « La nuisance sonore est aujourd’hui un enjeu important de confort pour le particulier, à côté de la qualité de son air, de son eau chaude et de son chauffage. Ce quatrième critère va indéniablement rentrer de plus en plus en ligne de compte au côté des trois autres », insiste Pierre -Henri Audidier, Directeur de Saunier Duval. « L’acoustique est un critère de plus en plus important dans le choix d’une PAC » Pierre-Henri Audidier de @SaunierDuvalfr marque appartenant à @vaillantfr ➡️https://t.co/hObpOKbzHM pic.twitter.com/5Qx0tiBLL6 — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 12 septembre 2018   Place au silence total !    C’est dans ce contexte que Saunier Duval a lancé, mardi 11 septembre,  sa nouvelle gamme de pompes à chaleur intitulée GeniaSet Split avec l’ambition de la positionner parmi les plus silencieuses du marché. Le constructeur annonce une pression acoustique de 33 dB(A) mesuré à 5 m de l’unité extérieure et une puissance acoustique ErP de l’unité intérieure, capacité intrinsèque de la machine à émettre du bruit, de 43 dB(A) et de 54 dB(A) pour la puissance acoustique ErP à 55° de l’unité extérieure.   Afin d’atteindre cette performance, chaque composant a été spécifiquement conçu pour réduire l’émission sonore : ventilateur suspendu, haute isolation du bloc hydraulique et du compresseur, bagues anti-vibratiles entre les liaisons… En outre, un mode silence a été mis au point, avec la possibilité de programmer des plages horaires de calme absolu.     Génie Climatique magazine en a également profité pour demander  au directeur de Saunier Duval son avis concernant l’hybridation et le solaire thermique.     « Le marché des hybrides en rénovation comme en neuf est pour l’instant très faible. »   « Le marché des hybrides est pour l’instant très faible » Pierre-Henri Audidier de @SaunierDuvalfr marque appartenant à @vaillantfr ➡️https://t.co/fuPcyFIDbW pic.twitter.com/unRCDLFF1O — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 12 septembre 2018     « Il y a un intérêt indéniable notamment lorsqu’on va avoir à travailler sur des économies d’énergie. L’hybridation est aussi une solution lorsqu’on va l’intégrer dans un smart grid au niveau d’une ville. »   « L’hybridation est aussi une solution lorsqu’on va l’intégrer dans un smart grid au niveau d’une ville » Pierre-Henri Audidier de @SaunierDuvalfr marque appartenant à @vaillantfr ➡️https://t.co/9iUnPNXqQI pic.twitter.com/ThLDF5x5HV — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 12 septembre 2018     « Lorsqu’on se dirigera vers une exigence d’énergie pleinement renouvelable, le solaire thermique aura évidemment toute sa place au côté du photovoltaïque. »   « Lorsqu’on se dirigera vers une exigence d’énergie pleinement renouvelable, le solaire thermique aura évidemment toute sa place au côté du photovoltaïque » Pierre-Henri Audidier de @SaunierDuvalfr marque appartenant à @vaillantfr ➡️https://t.co/rMidOedzhn pic.twitter.com/5vVf9uOsgq — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 12 septembre 2018