Le nouveau ministre de l’Écologie François de Rugy a confirmé, vendredi 14 septembre, que la transformation du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) en subvention serait reportée à 2020. En attendant, le CITE serait prolongé d'un an dans le projet de loi de finances pour 2019.

Aide fiscale critiquée pour ne profiter qu'aux foyers aisés, le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) devait à compter du 1er janvier 2019 être transformé en prime de manière à ce que les ménages s’engageant dans des travaux de rénovation énergétique puissent en bénéficier d’emblée, sans attendre les impôts. Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition énergétique, avait annoncé le débarquement de cette prime comme une arme de massification massive de la rénovation énergétique. Retour du fioul ?   " L’annonce par le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, du report de la transformation en prime et le maintien d’un « CITE dégradé » heurte la profession. En effet, reconduire le CITE en l’état revient à entériner l’exclusion sans débats des fenêtres et chaudières à fioul ", souligne le président de la FFB Jacques Chanut. " Cette approche marque un décalage profond entre l’affichage d’objectifs ambitieux en matière écologique et la division par deux des crédits accordés aux usagers pour leurs travaux de rénovation énergétique visant à poursuivre cet objectif".      « Le report d’un an de la transformation du CITE en prime pour certains travaux de rénovation énergétique n’est pas un bon signal envoyé aux particuliers et risque d’être dommageable à l’activité du secteur du bâtiment. Il ne faudrait pas que s’ajoute à cela un nouveau coup de rabot sur le CITE, après celui de juillet dernier sur les menuiseries et les chaudières fioul. Au contraire, la CAPEB demande au Gouvernement de revenir sur ces restrictions. La campagne FAIRE que le gouvernement vient de lancer ne suffira pas, à elle seule, à rénover les 500 000 passoires thermiques par an », a déclaré de son côté le président de la Capeb Patrick Liébus en réaction à ce report.