Directeur France et Benelux de la marque Sentinel, spécialiste du traitement de l’eau des installations de chauffage central et de production d’eau chaude, Franck Ingoglia souligne la croissance du marché du désembouage. Il revient également sur le rôle clé joué par l’installateur au niveau du traitement de l’eau.

En France, Sentinel confirme ses ambitions avec un chiffre d’affaires en hausse de 10 % sur les six premiers mois de l'année, qui conforte la bonne santé de la filiale hexagonale. Que ce soit sur le secteur des additifs, des filtres (augmentation des ventes de près de 40 % ) ou celui plus récent des adoucisseurs d’eau, Sentinel atteste d’une belle dynamique avec des ventes globales affichant + 15 % sur les six premiers mois de l’exercice.    D’ailleurs, Sentinel se donne les moyens de ses ambitions avec une politique de recrutements renforcée à des postes clés. Ainsi, en plus de l’arrivée de François Houdret en mai dernier comme Directeur des Ventes France, Sentinel a notamment étoffé son équipe marketing produits, a aussi mis en place une équipe dédiée Custumer Experience Marketing, avec pour objectif de constituer un focus accru sur la relation clients, véritable levier des ventes.    " Le marché du desembouage progresse. " « Le marché du désembouage progresse »💪, @FranckIngoglia, Directeur de @SentinelFR pic.twitter.com/ewUYD0eeP5 — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 26 septembre 2018      " L’installateur tient les clés du marché du traitement de l’eau. " « L’installateur tient les clés du marché du traitement de l’eau » 🗝,@FranckIngoglia , Directeur de @SentinelFR ➡️ pic.twitter.com/rAPFs1gIq6 — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 26 septembre 2018    " L’installateur doit apprendre à communiquer sur le traitement de l’eau. "   « L’installateur doit apprendre à communiquer sur le traitement de l’eau »💧, @FranckIngoglia, Directeur de @SentinelFR ➡️ pic.twitter.com/EAwvLdj3wg — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 26 septembre 2018   " Les bureaux d’études sont de plus en plus prescripteurs du traitement de l’eau . "     « Les bureaux d’études sont de plus en plus prescripteurs du traitement de l’eau »💧, @FranckIngoglia, Directeur de @SentinelFR ➡️ pic.twitter.com/gBC4TzdA3e — Génie Climatique Mag (@GC_actu) 26 septembre 2018