Si la France a souvent à rougir des succès industriels de son voisin allemand, la PAC lui offre, une fois n’est pas coutume, une success story manufacturière.

Selon une étude du cabinet de conseil Xerfi, la France totalise 30% des exportations mondiales de PAC (exception faite de la PAC air/air)  devançant ainsi l’Allemagne et la Chine….   « Les usines tricolores peuvent compter sur une maitrise complète de la chaine de valeur : de la production des fluides à la fabrication des pièces de rechange », souligne Xerfi. Les principaux acteurs implantés sur le territoire français - le Français Atlantic, les Allemands Viessmann et Vaillant et l'Américain UTC - profitent également d’un marché intérieur stimulant.   Débarquement des mastodontes asiatiques    Néanmoins Xerfi pointe plusieurs défis à venir pour ces derniers : assimiler la montée en puissance des objets connectés, intégrer des normes exigeantes et couteuses ainsi que la hausse du coût des fluides les plus performants et enfin et surtout affronter des pressions déflationnistes sur les prix du fait de l’offensive des fabricants asiatiques sur le marché français.     Se rapprocher de l’installateur pour faire face   Selon le cabinet de conseil, pour faire face aux mastodontes asiatiques, ils misent d’ores et déjà sur des plateformes en ligne avec outils de modélisation en 3D pour dynamiser leurs réseaux de revendeurs et gagner en notoriété