La ligne de production de la « chaudière thermodynamique » boostHeat - qui comprime du CO2 en chauffant un piston et affiche ainsi une efficacité nominale de 160% - a commencé à rugir.

"Nous avons finalisé cet été l’installation de notre chaîne de production sur notre site de Vénissieux (Lyon) et nous ajustons en ce moment les derniers réglages", explique Lionel Scaloni, anciennement en charge du développement des nouvelles technologies chez Viessmann France, qui a aujourd'hui pour mission de mettre commercialement en orbite la chaudière thermodynamique boostHeat. "Nous produisons nos premières séries et mettons en place un contrôle qualité exhaustif avant un lancement en volume début 2019. Pour cela nous avons conçu une chaîne de production 4.0 évolutive et alignée sur les standards exigeants de l’automobile et de la mécanique de précision. Par exemple, des contrôles vidéo sur des opérations clés assurent une exécution affranchie de toutes mauvaises manipulations comme peut le faire Porsche dans ses usines. 3 robots permettent une manipulation précise et aisée des composants de notre compresseur (innovation boostHEAT) tandis que certaines étapes plus manuelles apportent de la flexibilité. Enfin, une attention particulière a été portée à la traçabilité grâce à des dispositifs de QR code et de puces RFID. Nous sommes d’ailleurs très fiers d’inaugurer le 27 novembre prochain ce bel outil industriel".