Le fournisseur d'énergie prévoit d'investir 800 millions d'euros dans les gaz verts sur les 5 prochaines années pour atteindre la parité avec le gaz en 2030.

La nouvelle a été annoncée le 9 novembre dernier, à l'inauguration de l'unité de méthanisation de Beauce Gâtinais Biogaz (BGB) dans le Centre-Val-de-Loire. Le fournisseur Engie a officialisé son engagement pour accompagner l'industrialisation des gaz verts. L'objectif, faire baisser les coûts de 30 à 40% et atteindre la parité avec le gaz naturel en 2030. Engie prévoit de mobiliser avec ses partenaires 2 milliards d'euros d'ici à 10 ans, dont 800 millions d'euros pour le fournisseur, pour un volume de 5TWh/an de biométhane, de quoi redynamiser le secteur. En septembre dernier, l'Ademe relevait un développement au ralenti de la filière. Si la production française de biométhane a presque doublé depuis 2016 pour atteindre 408 GWh, l’objectif fixé par le gouvernement pour 2018 à 1,7 TWh est encore loin. Actuellement, en France, on compte seulement 500 unités de méthanisation en activité, dont 80% sont d’origine agricole.