CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain) et Inspector Systems ont mis en place un robot capable d’inspecter les canalisations en allant et revenant d’un même point sur la voirie. A terme, il pourrait même effectuer des réparations.

Le 15 novembre dernier, CPCU et Inspector Systems testaient pour la troisième fois leur robot aux allures d’un animal rampant dans les canalisations de chauffage avenue de Versailles, dans le 16è arrondissement de Paris. Cette innovation technologique permet une inspection aller-retour des tuyaux avec une seule ouverture sur la voirie, au lieu de deux habituellement. Une intervention de plus en plus discrète, et plus simple. Le robot est équipé d’une caméra pour visualiser en temps réel l’intérieur de la canalisation, et d’une sonde à courant de Foucault qui mesure l’épaisseur du tuyau et détecte des phénomènes de corrosion. Seule contrainte, pouvoir se faufiler partout. Les ingénieurs réfléchissent à une amélioration pour permettre au robot de passer deux coudes rapprochés. Un quatrième test doit être réalisé début 2019. A terme, CPCU envisage de s’équiper de plusieurs robots de différentes tailles pour couvrir l’intégralité du réseau. Et espère même qu'ils pourront supprimer des obstacles et réparer provisoirement certains défauts de canalisation.