Suite à l'explosion dans une boulangerie à Paris samedi matin, GRDF a tenu à rappeler la surveillance permanente de son réseau.

Deux jours après l'explosion survenue dans une boulangerie du 9è arrondissement de Paris qui a coûté la vie à quatre personnes, GRDF a voulu réagir aux propos tenus par Alexandre Vesperini, élu à la mairie de Paris, qui dénonçait dans Le Parisien la vétusté du réseau de gaz. Le distributeur français a rappelé le contrôle et la surveillance assidus de son réseau, dont 40 km sont renouvelés chaque année grâce aux 50 millions d'euros investis annuellement.Pour rappel, les pompiers étaient en pleine intervention pour une fuite de gaz samedi en début de matinée quand la déflagration a eu lieu. L'enquête judiciaire, qui débute seulement, n'a pas encore permis de déterminer les causes réelles de l'explosion.