Selon des études Ipsos et Ifop, les Français attendent de la connectivité avant tout d'être alerté en cas de danger, notamment de fuite d'eau ou de gaz. 

Si la tendance veut que les objets connectés s'installent de plus en plus chez nous, en France, l'argument majeur pour séduire les particuliers reste la sécurité. D'après le baromètre Qualitel-Ipsos réalisé en avril 2018, 1 Français sur 2 se dit prêt à investir dans des objets connectés permettant d'alerter en temps réel en cas de fuite d'eau-gaz ou d'incendie. Et cette notion de protection est encore plus présente dans l'étude Ifop menée en octobre 2018, où 9 Français sur 10 attendent surtout de la connectivité d'être alertés en cas de danger, et 86 % souhaitent vérifier à distance l'état des équipements. En revanche, toujours selon Qualitel-Ipsos, seulement 1 Français sur 4 (23 %) est prêt à acquérir des capteurs mesurant la qualité de l'air.Une confiance à gagnerDans ce même sondage, près de 7 Français sur 10 craignent que leurs appareils ne tombent en panne et que plus rien ne fonctionne, et 50 % des sondés ont peur de perdre la maîtrise de leurs équipements. D'après l'enquête Ifop, avant de faire de leurs maisons des résidences ultra-connectées, les Français veulent avant tout être rassurés sur la facilité de l'utilisation de l'objet (92 %) et la sécurité des données recueillies (90 %).