La Capeb a présenté le bilan du dernier trimestre 2018 dans le bâtiment, avec une croissance timide en fin d'année.

La fin d'année 2018 aura été moyenne dans le bâtiment. C'est en tout cas ce qui ressort du bilan dressé par la Capeb. Au 4e trimestre, la croissance s’établit à +2 % contre 2,5 au premier trimestre. Les entreprises ont affiché de légères difficultés de trésorerie en fin d’année selon la confédération. Dans l'ancien notamment, l'activité en entretien-amélioration a décéléré et affichait au 31 décembre 2018 une croissance mesurée de +1% sur le semestre. Sur l'année, elle reste stable (+ 1 %, comme en 2017). En revanche, petite chute des travaux de performance énergétique des logements. L’activité enregistre une hausse de 1,5 % sur l’année contre 2,5 % en 2017, subissant le contrecoup du recentrage du CITE avec une croissance mesurée de 1 % au 3e et 4e trimestre 2018.Dans le détail, les entreprises de couverture-plomberie-chauffage enregistrent une croissance plus maintenue pour ce dernier trimestre 2018, avec + 2,5 %.La Capeb prévoit un début d'année 2019 similaire à cette fin 2018, et craint un ralentissement plus prononcé pendant le second semestre 2019 en raison de l’activité de la construction neuve.