Dans le cadre du projet Ecocombust, EDF a présenté au gouvernement un projet d'usine de fabrication de combustible biomasse en substitution au charbon sur le site de Cordemais pour alimenter des réseaux de chaleur dans l'Ouest de la France.

On le sait, le gouvernement a pour objectif l'arrêt de la production d'électricité issue de charbon en 2022. Pour ne pas stopper l'activité de la centrale de Cordemais, le projet Ecocombust d'EDF prévoit de remplacer le charbon par un combustible biomasse qui permettrait d'alimenter des réseaux de chaleur dans l'Ouest de la France. EDF vient donc de présenter au gouvernement un projet de création à Cordemais d’une usine de fabrication du combustible produit à partir de déchets de bois. L'Etat a demandé des analyses supplémentaires sur la sécurité d'approvisionnement dans la région. Une fois le rapport rendu, EDF s’est engagé à une prise de décision à l’automne 2019 concernant la mise en œuvre du procédé Ecocombust à Cordemais.