Le spécialiste du traitement de la qualité de l'air enregistre une hausse de 11 % de son chiffre d'affaires en 2018.

L'année 2019 ne pouvait pas mieux commencer pour Igienair. Le groupe français, spécialisé dans le traitement de la qualité de l'air, a terminé 2018 avec un chiffre d'affaires brut de 36,5 millions d'euros, soit une hausse de 11 % par rapport à 2017. Ce bond est principalement dû grâce aux très bons résultats d'Air Quality Service, un des trois pôles d'expertise du groupe, dont 2018 a été marqué par le lancement de la station connectée Zaack QAI, dédiée au monitoring de l'air, et des purificateurs d'air Aéramax.Garder le capEt le groupe ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Igienair prévoit un CA de 42 millions d'euros en 2019, soit une hausse de 17 % à la fin de l'année. Pour y arriver, le spécialiste de la QAI va renforcer sa présence sur le territoire avec l'ouverture d'une agence à Montpellier, d'un troisième bureau en Allemagne et du lancement du groupe en Italie, septième pays où Igienair est présent. Le groupe prévoit également de recruter 70 nouveaux talents, en plus des 85 collaborateurs embauchés en 2018.