Le syndicat des industriels du génie climatique Uniclima a annoncé mercredi 6 février les derniers chiffres marché. Voici les principaux enseignements. 

La chaudière non-condensation n’est pas morteLe marché de la non-condensation recule ( -18% en 2018 par rapport à 2017) mais ne s’effondre pas. Encore plus de 100 000 chaudières non-condensation se sont vendues en France en 2018. Côté condensation, 544 000 chaudières gaz et fioul ont été écoulées en 2018, soit une progression de 11% par rapport à 2017.La PAC air/air détrône la chaudière condensationMais pour la première fois dans l’histoire du marché français du génie climatique, il s'est vendu, en 2018, plus de PAC air/air que de chaudières condensation. Après déjà 5 années de forte croissance continue, les ventes de PAC air/air ont explosé. On frôle les 600 000 unités vendues (mono et multi split) en 2018, soit une progression de 18% par rapport à 2017. Cela traduit le fait que la PAC air/air n’est plus perçue uniquement comme une climatisation et reflète la montée en puissance du chauffage par vecteur air.Le R32 se démocratise  Unicilma indique également que sur les 4 derniers mois de l’année 2018, 25% des PAC air/air vendues étaient au R32 et que la pénétration sur le marché de ce fluide frigorigène légèrement inflammable mais plus propre que le R410A s’accélère fortement.Le CET passe la barre des 100 000, la PAC air/eau l'approchePrès de 105 000 CET ont été mis sur le marché en 2018, soit un bond de 17% par rapport à 2017. La PAC air/eau frôle, elle, les 100 000 unités vendues en 2018, soit une progresion de 16% par rapport à 2017.La géothermie reprend des couleursAussi la PAC géothermique ne recule plus et les industriels nourissent même l'espoir de voir le marché repartir à la hausse en 2019.Le granulé dépasse la bûche Autre enseigenement marquant de ces dernières remontées du marché, le nombre de ventes de chaudières granulé dépasse pour la première fois en 2018 celui de la chaudière bûche. Entre hausse constante des PAC air/air et offres séduisantes de PAC air/eau à 1 €, Didier Metz, Président de PAC&Clim Info et Directeur Business Unit de Mistubishi Electric, craint une incapacité de satisfaire la demande :  LIRE AUSSI La ventilation double flux manque de souffle dans le résidentiel