L'outil numérique assurera aux professionnels une sécurité de paiement et aux clients des travaux de qualité et un chantier terminé.

Alors que les artisans subissent une mutation importante de leur profession, avec l'ultra-connectivité de leurs clients, beaucoup cherchent à "exister" sur Internet, certains n'y trouvant toujours pas leur compte, la faute aux quelque 150 plateformes existantes trop segmentarisées ou pas suffisamment rentables. C'est pourquoi la Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb) a décidé de lancer, avec plusieurs partenaires actionnaires, la plateforme 360travaux, un outil numérique pensé par les artisans. Coopérative d'artisans actionnaires "Nous avons réalisé un tour de France des artisans pendant plusieurs mois pour remonter les besoins et les attentes des professionnels. Leur première demande était d'être au pilotage de cette solution" confie Patrick Liébus, Président de la Capeb. Plusieurs artisans ont donc constitué Coop 3.0, une coopérative d'artisans actionnaires de la plateforme, et surtout garants d'un outil toujours en adéquation avec les professionnels. Ici, il n'est pas question d'échanger quelques centaines d'euros contre une liste de contacts ou un référencement sur site. 360travaux promet aux artisans une optimisation du taux de signature de devis, un suivi administratif ainsi qu'une relance de facturation si le client venait à tarder. Le paiement se fait d'ailleurs à travers la plateforme, pour éviter tout litige. En contre-partie, 360travaux prélève une commission dégressive, commençant à 14 % pour le premier chantier et pouvant baisser jusqu'à 3,5 % pour des très gros chantiers. Professionnels triés sur le volet Si la démarche en ligne est gratuite et sans abonnement, il faut montrer patte blanche pour faire partie du réseau. Les artisans doivent, entre autres, signer une charte, fournir des photos de réalisations et au moins trois références de clients que 360travaux contactera pour s'assurer de la qualité des prestations. Après chaque chantier effectué grâce à la mise en relation de la plateforme, une notation en interne sera également réalisée auprès du client, toujours pour garantir des professionnels de qualité. Actuellement, 2 800 artisans se sont déjà inscrits. L'objectif est d'atteindre les 10 000 professionnels, tous corps de métier confondus, à la fin de l'année. La plateforme sera quant à elle ouverte au public le 16 avril prochain.Patrick Liébus, Président de la Capeb, explique le but de cette plateforme 360travaux :