45 GWh annuels issus de la récupération de chaleur fatale de l’aciérie Badische Stahlwerke, à Kehl en Allemagne, pourraient chauffer 4 500 logements de l'Eurométropole de Strasbourg.

L'énergie n'a pas de frontière. Pour que la chaleur fatale de l'aciérie Badische Stahlwerke à Kehl en Allemagne ne soit pas complètement perdue, le gouvernement allemand a réalisé une étude de faisabilité sur sa récupération, et la possibilité de lui faire traverser le Rhin. D'après le ministère de l’environnement et de l’énergie du Bade-Wurtemberg, 45 GWh pourraient être produits de la chaleur fatale de l'aciérie, et serviraient à chauffer 4 500 logements strasbourgeois. Après une première concertation mi-février, le ministère fédéral de l'économie, l'entreprise BSW ainsi que le Président d'Eurométropole doivent à nouveau se réunir pour préciser les contours du projet, notamment les modalités de coopération pour définir le financement, la réalisation et l’exploitation future d’un réseau de chaleur transfrontalier.