Avec cette acquisition, l'énergéticien devient le premier producteur de biométhane en France.

Après dix ans de fonctionnement et sept centrales de production de biométhane mises en service, trois unités en cours de construction, neuf autres autorisées prêtes à construire et un portefeuille conséquent de projets en développement, la filiale Biomasse de Vol-V vient d'être cédée à Engie. L'entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables a préféré passer la main au géant de l'énergie, plus à même de réussir l'industrialisation des procédés et le développement à grande échelle de la filière biométhane. Avec cette acquisition, Engie s'impose comme leader français de la biométhanisation. Le groupe dispose maintenant de près de 80 projets. De quoi respecter sa promesse de produire 5 TWh/an de biométhane à l’horizon 2030.