Le fabricant de la "chaudière thermodynamique" fait partie des lauréats au concours de l'Innovation financé par l'Etat, avec à la clé, une aide au développement allant de 600 000 à 5 M€.

Alors que BoostHeat a inauguré son premier site de production en novembre dernier à Vénissieux dans la région lyonnaise, l'entreprise s'est vue sélectionnée parmi les lauréats au concours de l'Innovation financé par l'Etat à travers l'Ademe, BpiFrance et FranceAgriMer, pour sa fameuse "chaudière thermodynamique", qui fonctionne au gaz avec un compresseur thermique.Ce grand plan d'investissement de 37 M€ au total vise à favoriser l'émergence de certaines entreprises "ayant vocation à devenir leaders dans leur domaine" selon l'Ademe, en sélectionnant des projets "au potentiel fort pour l'économie française." Cette aide, allant de 600 000 à 5 millions d'euros en fonction des projets, se matérialisera par le co-financement de recherche et de développement. BoostHeat, sélectionné dans la thématique performance des bâtiments, espère profiter de cette récompense pour accélérer la commercialisation de sa BoostHeat.20, dont le lancement est prévu au printemps.