Le géant chinois a marqué sa présence au salon Climatizacion de Madrid avec des nouveaux produits haut de gamme.

Ne dites pas à Christian Balmain que le Made in China ne peut pas être de qualité ! Le Business directeur de Gree Products, distributeur officiel de Gree en Europe, préfère rappeler que le géant chinois, leader mondial de la climatisation, avec certes plus de la moitié de son marché dans l'empire du Milieu, investit 5 % de son chiffre d'affaires mondial en R&D, soit environ 1 000 M€ chaque année.Maintenance ultra-simplifiéePreuve en est sur le stand de Gree à Climatizacion à Madrid, où les équipements présentés combinent raffinement et innovation technologique. Dans le résidentiel, le G-tech, monosplit au R32, s'impose comme le haut de gamme de la marque. Avec des SEER de 8,5 et SCOP de 5,1, une diffusion d'air 3D grâce à une rotation elliptique des pales et un contrôle Wifi, il garantit surtout une maintenance en moins de dix minutes grâce à un démontage très simplifié par le bas de l'appareil. Le boîtier électronique est séparé des filtres, de quoi permettre même à l'utilisateur final de nettoyer lui-même son split, ou au moins de raccourcir significativement le temps de maintenance. Il faudra attendre septembre avant de pouvoir installer le G-Tech en France.La pluie et le beau tempsAutre innovation, dans le tertiaire cette fois-ci, le GMV5 PV, un DRV qui fonctionne grâce à des panneaux photovoltaïques, de la marque Gree ou autre, déjà installé dans le Moyen-Orient et aux Etats-Unis, mais en attente de certification européenne pour arriver chez nous. Ce système d'aérothermie à conduit direct pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement, permet d'utiliser jusqu'à 99 % de l'énergie générée par le photovoltaïque. La gamme, couvrant des puissances de 22,4 kW à 134 kW, a d'ailleurs reçu un prix de l'Innovation lors du salon Climatizacion à Madrid.Son grand frère, ou plutôt son petit-fils, le GMV6, qui sera commercialisé en 2020, est présenté par Gree comme le futur de la climatisation. Le DRV fonctionne grâce à la technologie G-WFC brevetée par Gree, une intelligence artificielle, pour prédire les variations climatiques et de température. En fonction des coodronnées GPS de l'équipement, il va s'adapter automatiquement aux données météorologiques et contrôler de façon optimale le flux d'air. Grâce aux datas collectés, le GMV6 sera également capable de prévoir d'éventuelles pannes. Pour l'instant, on ne sait pas si Gree disposera de sa propre station technique. Une extension du service SAV proposé par APS est à l'étude.Regardez la vidéo de Christian Balmain, directeur Business Gree Products, à propos des innovations Gree : LIRE AUSSI Le nouveau boss de Gree Product nous dit tout