Plus aucune demande de financement au Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprise artisanale (FAFCEA) ne sera honorée à compter du 15 mars 2019.

La FFB est inquiète. La fédération du bâtiment s'est alarmée de la décision du FAFCEA de ne plus financer les formations des artisans à compter du 15 mars prochain. Pour rappel, la loi de finances 2017 actait le transfer de compétences du FAFCEA à l'Urssaf. La bascule ne s'était pas réalisée correctement, l'Urssaf n'ayant pas réussi à identifier près de 170 000 entreprises, les cottisations n'ont pas été perçues et les structures supprimées du dispositif. Un bug de l'Administration qui ne justifie pas, selon la FFB, "l’asséchement de ces financements vitaux pour le développement des entreprises artisanales." Jacques Chanut, Président de la FFB, a insisté sur la nécessité de préserver "immédiatement l’accès à la formation professionnelle, [...] un enjeu essentiel pour les artisans et les chefs d’entreprises artisanales que la FFB défend et représente."