Les appartements privés du palais monégasques seront chauffés avec un biocombustible issu du colza pour remplacer le fioul domestique.

Le Prince Albert II de Monaco se chauffera au colza. Il a annoncé en conférence de presse que le biocombustible remplacera le fioul domestique dans les appartements privés du palais. Il espère inciter les habitants de la Principauté à en faire de même, pour, dit-il, respecter les engagements pris par Monaco lors de la COP21.La Fédération Française des carburants, combustibles et chauffage (FF3C) s'est félicité de cette décision. La filière milite d'ailleurs pour l'intégration progressive du biofioul en France, composé en 2020 de 10 % d'EMAG de colza, puis 30 % en 2030. Une normalisation Afnor du biocombustible à 30% d’EMAG de colza est en cours de réalisation, pour certifier la compatibilité des chaudières installées avec ce biocombustible. Reste à voir si le colza fera des émules au-delà du rocher, jusqu'à un autre palais.Regardez le reportage de France 3 Régions dans les coulisses de la chaufferie du palais princier :

NULL