Moins polluant mais légèrement inflammable, le fluide R32 se généralise dans les PAC de nos maisons mais ne rentre pas dans les établissements recevant du public (ERP). En effet, le règlement de sécurité incendie relatif aux ERP l’interdit. Jusqu'à quand ?

Le règlement de sécurité contre l’incendie relatif aux établissements recevant du public (ERP), par son article CH35, restreint ou interdit l’usage des fluides inflammables dans les pompes à chaleur. C’est pourquoi le R32, fluide au potentiel de réchauffement climatique (GWP) inférieur au R410A mais légèrement inflammable, ne peut à ce jour être utilisé dans les ERP. Sous la pression des acteurs de la thermodynamique qui souhaitent démocratiser le R32 en France mais font face à cette barrière réglementaire, la direction générale de la prévention des risques rattachée au ministère de la Transition écologique et solidaire a demandé à l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (Ineris) de l’éclairer sur les moyens de maîtriser les risques. Génie Climatique Magazine a pu consulter le rapport de l’Ineris qui propose notamment : Pour maîtriser le risque de perte de confinement Pour les parties d’installation à l’intérieur des locaux accessibles au public : pas de diamètre supérieur à 50 mm ; Pour maîtriser le risque incendie Pour les parties du circuit situées à l’intérieur lorsque la tuyauterie fait circuler la phase liquide: pas de source d’inflammation (flamme nue, étincelle…) à moins de 2 m de la tuyauterie lorsque le diamètre de la tuyauterie est inférieur à 10 mm, à moins de 4 m lorsque le diamètre de la tuyauterie est compris entre 10 et 20 mm et à moins de 10 m lorsque le diamètre de la tuyauterie est supérieur à 20 mm;Pour maîtriser le risque d'inflammation Pour les parties du circuit situées à l’extérieur : implantation à plus de 2 m en distance horizontale de toute source d’inflammation possible, de toute zone accessible au public et de toute voie publique lorsque le diamètre de la tuyauterie est inférieur à 10 mm, à plus de 4 m lorsque le diamètre de la tuyauterie est compris entre 10 et 20 mm et à plus de 10 m lorsque le diamètre de la tuyauterie est supérieur à 20 mm ;Pour maîtriser le risque d'explosion Pour la partie d’installation située en salle des machines : qu’elle comporte au moins deux orifices de ventilation donnant sur l’extérieur, situés à deux hauteurs différentes. Pour les parties d’installation à l’intérieur des locauxaccessibles au public : la charge en fluide frigorigène, susceptible de fuir dans l’ERP, doit être limitée à la valeur donnée par une équation issue des travaux de Kataoka,Yoshizawa et Hirakawa. mmax = 2,5 x  LFL5/4 x h0 x A1/2Où :mmax [kg] correspond à la charge maximale en fluideinflammable,LFL [kg/m3] à la limite inférieure d’inflammabilité,A [m2] à la surface de l’ERP où circule le systèmethermodynamique,h0 correspond à un coefficient lié à la hauteur del’équipement ou tuyauterie, situé le plus bas dans lelocal := 0,6 pour un emplacement au sol,= 1,1 pour un montage sur fenêtre,= 1,8 pour un emplacement au mur,= 2,2 pour un montage au plafond. Le ministère va-t-il réécrire le règlement de sécurité incendie relatif aux ERP à la lumière de ces préconisations ? Affaire à suivre. Lire notre article Détecter les fuites de fluide frigorigène : oui, mais comment ?