Selon les chiffres Uniclima, seule la ventilation double flux dans le résidentiel a connu des ventes plus soutenues qu'à l'accoutumée en 2020.

Si les scientifiques rappellent que la ventilation est une des priorités pour lutter contre la propagation de la Covid-19, les ventes de ces équipements ont pourtant bien chuté en 2020. Selon les chiffres communiqués par le syndicat Uniclima ce mardi 2 février, dans le tertiaire, les industriels ont enregistré un recul de 10 % du marché des centrales de traitement d'air. " L'effet de la crise Covid, les reports de la commande publique et l’attentisme chez les décideurs dans le tertiaire sont certainement la cause de cette baisse " tente-t-on d'expliquer chez Uniclima en nuançant tout de même ces résultats. " On va de - 64 % pour les débits inférieurs à 5 000 m3/h, à - 16 % pour les débits entre 5 et 15 000 m3/h, - 39 % pour les débits entre 15 000 et 30 000 m3/h, quand les CTA à débits entre 30 et 50 000 m3/h ont bondi de 83 %. "

Les CTA en baisse de 10 %

Toujours dans le tertiaire, les marché de la simple flux et de la double flux ont été fortement impactés par la crise sanitaire, enregistrant une baisse respective des ventes de 9 % et 19 %. Pour Stanislas Lacroix, vice-président d'Uniclima, " l'arrêt des chantiers pendant le premier confinement et la longue inertie du secteur pour repartir a engendré cette forte baisse. Les ventes devraient repartir en 2021, notamment grâce au soutien de l'Etat dans le plan de relance, mais également l'éligibilité au CITE pour les TPE et PME souhaitant rénover leurs locaux. " Les industriels attendent également la mise en oeuvre du décret tertiaire, censé catalyser cette reprise.

La double flux boostée dans le résidentiel

Dans le logement individuel en revanche, le marché affiche une " évolution résiliente " comme le présente Uniclima. La simple flux recule tout de même de 5 %, engendrée notamment par l'arrêt des constructions neuves pendant le confinement. Le syndicat espère une reprise rapide du marché, avec la réouverture des chantiers.

La surprise, et bonne surprise, vient de la double flux dans le résidentiel qui, après plusieurs années de baisse, se stabilise à 19 637 équipements vendus, avec même une hausse spectaculaire de 26,4 % au dernier trimestre 2020. " La technologie a été soutenue pour la première année par le CITE et continue de l'être avec MaPrimeRénov en 2021 " analyse Uniclima.

Dans la logique des choses, l’évolution des ventes de réseaux aérauliques (conduits et accessoires) suit les tendances observées sur les marchés individuels et tertiaire. Les conduits plastiques, destinés majoritairement aux maisons individuelles, subissent une baisse de - 5,5 % tandis que les conduits métalliques davantage utilisés dans les bâtiments collectifs et tertiaires ont été plus impactés avec une décroissance de - 11 %.

Vers une libération de la ventilation

Le syndicat, membre de la toute récente association française de la ventilation, a tenu à rappeler son engagement pour faire gagner la qualité de l'air intérieur. " Pas de rénovation sans ventilation ! " a martelé le président d'Uniclima François Frisquet. Uniclima espère maintenant voir la ventilation simple flux également intégrée aux dispositifs d'aides de l'Etat pour la rénovation énergétique, ainsi que la ventilation intégrée au DPE, en pleine refonte actuellement, et un contrôle régulier de systèmes de ventilation. L'année 2021 s'annonce chargée pour le secteur !

">