Le Syndicat des Automatismes du Génie Climatique et de la Régulation a livré un état des lieux satisfaisant du marché de la régulation des équipements de chauffage.

Bonne nouvelle pour le secteur de la régulation et de la GTB, qui a enregistré une hausse de 1,6 % l'an dernier par rapport à 2017. Dans le détail, les équipements de chauffage individuel et collectif ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 3 % pour atteindre 126,4 millions d’euros. Les vannes ou robinets auto-équilibrants ont continué à gagner des parts de marché, en progressant de 13 % par rapport à 2017. En revanche, petit recul de 2 % des ventes pour les robinets thermostatiques, qui semblent perdre la bataille contre les robinets autonomes et communicants (+ 50 %).Le marché des équipements de ventilation et climatisation a connu une baisse de 2,4 % l'an dernier, avec 71,5 millions d’euros de chiffre d'affaires, mais les régulateurs communicants pour terminaux restent en très bonne forme, avec une progression notable de 20 %.Enfin, le marché des services a grimpé de 1,3 % pour atteindre 61,1 millions d’euros fin 2018. Le syndicat ACR a tenu à préciser la nécessité de contrôler les mises en service des installations par les constructeurs eux-mêmes, étant les plus compétents pour vérifier le bon usage de leurs équipements.

NULL