Selon une étude du distributeur de fioul Fioulreduc.fr, les Français chauffées au fioul place l'installation d'une pompe à chaleur sur la première marche des travaux d'économies d'énergie, devant l'isolation des combles.

Une enquête Internet menée par Fioulreduc.fr, début février, auprès de ses clients, montre que la PAC gagne du terrain chez les Français. L'isolation des combles (16%) passera après l'installation d'une pompe à chaleur (22%) cette année, du moins chez les personnes ayant prévu des travaux d'économie d'énergie dans leur logement... Car sur les 3 026 Français ayant répondu, seuls un tiers prévoient de réaliser des travaux d'économie d'énergie en 2019.Le bois avant le gazPour Fioulreduc.fr, l'engouement des Français pour la PAC a été engendré par les offres de remplacement à 1 € lancées au début de l'année, offres, précisons-le encore, destinées uniquement aux foyers très modestes voulant se séparer de leur chaudière vétuste fioul ou gaz, hors condensation.Après donc l'installation d'une PAC, et l'isolation des combles, vient le remplacement des fenêtres (15 %), l'isolation des murs (13 %), puis celle du plancher (9 %), pour enfin retrouver d'autres équipements de chauffage, avec l'installation d'un poêle à bois (8 %), d'une chaudière bois (6 %), puis d'une chaudière fioul (6 %) et d'une chaudière gaz (5 %).Accompagner pour mieux changerUne partie des répondants envisagent un changement d’énergie uniquement lorsque leur chaudière arrivera en fin de vie. De plus, ils demandent à être réellement accompagnés avec une proposition de solution la plus adaptée à leur cas, grâce à un bilan énergétique de leur logement par un professionnel. Les sondés qui souhaitent continuer à se chauffer au fioul  attendent une transition vers du "biofioul" incluant une part d'origine végétal.

NULL