L'agglomération de Grand Chambéry va sonder ses concitoyens pour connaître l'état du parc de chauffage au bois.

Dans le cadre de son engagement pour l'amélioration de la qualité de l'air, Grand Chambéry a décidé d'enquêter sur la vétusté des équipements de chauffage au bois dans son agglomération. Dès ce 15 mars et jusqu'au 8 avril, les habitants en maison individuelle des 38 communes seront susceptibles d'être contactés pour répondre à plusieurs questions, notamment sur leur système de chauffage.Sont principalement visés les foyers ouverts, inserts fermés et poêles d’avant 2002 fonctionnant au bois-bûches, considérés comme étant les appareils les plus polluants. Dans son programme d'amélioration sur la qualité de l'air, l'agglomération Grand Chambéry réfléchit également à la mise en place d'un fonds air-bois pour inciter les particuliers à rénover leur équipement. 

NULL