Dans le collectif et le tertiaire, si le choix d'une production d'ECS en instantané ou accumulé ne peut se faire qu'en fonction des données techniques du projet, certains fabricants misent sur la fin du stockage d'eau sanitaire. Le but : une eau saine, moins coûteuse et moins énergivore.

" La circulation d'ECS dans les réseaux est à bannir "

Fabrizio Calogero, responsable support technique et formation chez Oventrop

CalogeroOventrop.jpg

« Les textes officiels parus dans la circulaire du 22 avril 2002 préconisent l'ECS en instantané pour toutes les installations, que ce soit dans le collectif ou le tertiaire. La saisie du volume de stockage primaire n’est cependant pas prévue dans la RT2012 alors que celle du ballon ECS est possible. Ce qui explique pourquoi les bureaux d’études ne plébiscitent pas tous la production en instantané. Certes, l'installation en accumulé est facile à concevoir, mais la valeur moyenne établie de 60 l par jour et par personne peut varier de 10 à 110 l. Difficile de prévoir au plus juste les équipements à prévoir, ce qui entraine régulièrement des surdimensionnements.

L'autre faiblesse de l'accumulé, c'est bien sûr le stockage de l'eau chaude. Généralement, vous avez un ballon d'un très grand volume, avec une circulation générée par un bouclage dans des tuyaux beaucoup plus petits. Résultat, il n'y a plus de vitesse de circulation dans le ballon. S'il n'y a pas de mouvement, toutes les particules vont sédimenter en bas du ballon, créant un gradient de température, chaud en haut, froid en bas. Il n'y a pas meilleur climat pour le développement des bactéries !

Chez Oventrop, nous prônons pour la décentralisation de la production d'ECS à l'aide de modules thermiques d'appartements, les MTA, qui permettent une production en instantané poussée au bout du bout. Tout ce qui circule dans vos réseaux, c’est l'eau froide. La production d’eau chaude ne se fait que quand elle est demandée ».

" L'instantané permet d'optimiser la condensation  "

Mathieu Thomas, responsable produit chez Weishaupt

GCM30_P26-27_Dossier1.jpg

« La production ECS instantanée offre de nombreux avantages. Parmi eux, celui de pouvoir s’affranchir du stockage d’eau sanitaire, ce qui réduit grandement les risques de développement des légionelles. Ce point est d’autant plus important dans les établissements de santé où la population est plus fragile. Néanmoins, instantané ne veut pas dire absence de ballon ! L’instantané nécessite une puissance d’appel élevée au niveau de l’échangeur, d’où l’importance de proposer un ballon tampon primaire qui va limiter les appels de puissance du générateur de chaleur et permettre d’optimiser la puissance de celui-ci. Cette solution avec ballon tampon offre de la flexibilité sur le dimensionnement du couple puissance/volume afin de s’adapter au mieux aux besoins.

Autre avantage, si les capacités de transfert importantes que génère une production instantanée permettent de couvrir des débits de pointe ECS très élevés, ils offrent également une température de retour basse à destination du ballon tampon, optimisant ainsi la condensation dans le cadre d’une installation avec chaudière.

De plus, une installation solaire thermique peut aisément être intégrée dans un tel système, la faible température de retour côté primaire permettant également d’exploiter au maximum les apports solaires gratuits ».

​​​​​​

">