NULL






Les barèmes des primes en remplacement du CITE ont été dévoilés par le gouvernement fin septembre. Quelle a été votre réaction ?

J'avais très peur quand le gouvernement a parlé de la suppression du crédit d'impôt. Finalement, je suis assez rassuré. La réforme ne semble pas toucher aux CEE, qui représentent une grosse part des aides apportées aux particuliers. Il faut maintenant être patient, et attendre de voir comment vont évoluer ces CEE, et quelles offres vont être mises en place.

Beaucoup critiquent l'absence d'aides de l'Etat pour les ménages les plus aisés. Est-ce une inquiétude que vous partagez ?

Pas vraiment. Dans ma zone géographique, quasiment tous mes clients font partie des ménages très modestes à ménages intermédiaires, soit du 1er au 8e décile. Je trouve finalement l'impact de cette réforme pas si important, en tout cas sur le papier.

Que pensez-vous de l'entrée de l'effet Joule dans le dispositif, à savoir jusqu'à 100 € par radiateur changé ?

Je pense que ça ne sert à rien. Quel est l'intérêt écologique de remplacer de l'effet Joule par de l'effet Joule ? Cela restera pareil ! D'ailleurs, d'une manière générale, pour avoir un impact sur l'environnement, le gouvernement a axé sa bataille sur les chaudières fioul et les chaudières gaz hors condensation. Mais si on veut vraiment que ces mesures aient un intérêt, il faut aussi remplacer toutes ces chaudières gaz à condensation de plus de dix ans, qui ne sont vraiment pas écolos ! Peut-être que tout changer d'un coup serait trop compliqué, et pour les industriels, et sur le terrain. Je crois aussi que ceux qui écrivent les textes ne savent pas vraiment de quoi ils parlent.