Centrale solaire thermique NARBOSOL à Narbonne ©Newheat
Centrale solaire thermique NARBOSOL à Narbonne
C’est un montant inédit pour l’entreprise : Newheat annonce une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de Swen Capital Partners et une accélération de son activité.

Depuis deux ans, Newheat fait état d’une « très forte croissance de son activité commerciale, avec des demandes entrantes et un vif intérêt de ses clients », industriels ou collectivités locales et gestionnaires de réseaux. Et cette progression devrait encore s’accélérer.

La société vient en effet d’annoncer une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de Swen Capital Partners, via sa stratégie Swift 2 et de ses partenaires historiques : Noria, Bpifrance, le groupe Etchart et la holding Holdheat. Un montant « inédit » après deux levées de 1,80 M€ et 7 M€ en 2017 et 2021 qui devrait lui permettre de booster plus encore son activité.

Newheat élargit son offre

Newheat propose désormais des solutions pouvant combiner toutes solutions de récupération et de production de chaleur renouvelable, en fonction du type de projet et de son impact sur l’environnement et la biodiversité :

- Récupération de chaleur fatale sur les sites industriels

- Solaire thermique

- Stockage de chaleur

- Pompes à chaleur industrielles

- Combustion de ressources renouvelables

Chaque projet intègre la récupération/production, le stockage, la distribution et la fourniture d’énergie directement au sein des installations du client, peut-on lire dans un communiqué.

La récente levée de fonds va principalement être investie dans les projets de centrales développés par la société. Après avoir réalisé 5 premiers projets pour un total d’investissement de 15 M€, financé en partie par de la dette bancaire, 15 nouveaux projets devraient voir le jour pour un volume annuel de chaleur renouvelable livrée de 200 GWh. Montant total de l’investissement ? 150 M€ sur les trois prochaines années.

En termes d’emploi, Newheat a multiplié par deux ses effectifs sur les 18 derniers mois, et compte aujourd’hui 45 salariés. Son objectif est d’atteindre environ 80 personnes d’ici 2025-2026 en renforçant notamment les équipes du département « Opérations » et les fonctions support.

« 2023 est une année charnière dans la transition énergétique de l’Europe et de la France. L’enjeu de décarbonation de la chaleur est majeur : elle représente près de la moitié de l’énergie consommée en France et dépend encore très majoritairement d’énergies fossiles importées. Selon un travail de prospective à 2035 réalisé par une plateforme d’associations représentatives des collectivités territoriales, la production de chaleur renouvelable devrait atteindre 284TWh en 2035 pour couvrir près de 60 % des besoins. C’est ce à quoi nous travaillons depuis 2015 et c’est l’ambitieux challenge que cette levée va nous permettre de contribuer à relever massivement ! », déclare Hugues Defréville, co-fondateur et Président de Newheat.