Barbara Pompili sur le toit du magasin Métro à Trappes, mercredi 3 novembre.
La ministre de la Transition écologique a présenté un plan d'actions pour accélérer le déploiement de la technologie en France.

Les 10 commandements du gouvernement pour plus de photovoltaïque

Pour tenir les objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie, la puissance photovoltaïque installée en France, actuellement de 12 GW, devra être multipliée par trois dans les sept prochaines années. C'est dans cet objectif que le ministère de la Transition écologique vient de dévoiler un plan d'actions afin d'accélérer le déploiement des solutions photovoltaïques.

En visite à Trappes sur le toit d'un magasin Métro, la ministre Barbara Pompili a pu détailler les dix mesures qui constituent ce plan, à savoir notamment l'obligation d'installer des panneaux photovoltaïques ou des toitures végétalisées sur les entrepôts, les hangars et les parkings de plus de 500 m², l'allègement des procédures administratives avec la suppression de l'évaluation environnementale pour les projets au sol de faible puissance ou encore diminuer les coûts de raccordement pour les projets de moins de 500 kWc.

Le Syndicat des énergies renouvelables a salué ces mesures gouvernementales. Selon Xavier Daval, vice-président du SER en charge de la filière solaire, les mesures présentées constituent un signal positif pour la filière. " Nous soutenons en particulier les mesures de simplification administrative et celles qui permettront de valoriser les surfaces artificialisées ou dégradées. Mais nous devons aussi entamer une réflexion sur l'utilisation d'autres types de foncier, notamment agricole, afin d'atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l'énergie. "

Même son de cloche chez Enerplan, qui apprécie la simplification administrative pour le photovoltaïque sur bâtiments et ombrières, ainsi que la mise en oeuvre d’une aide en guichet pour de petites centrales au sol sur des terrains dégradés. Daniel Bour, président du syndicat est déjà dans l'après. " Il faut s’atteler à ce que ces mesures soient applicables rapidement. Et par ailleurs, faire aboutir le chantier de l’accélération de l’obtention des permis de construire pour les centrales solaires au sol. "