Alors qu'une étude de l'Ademe sur le chauffage domestique annonce une baisse d'utilisateurs du chauffage au bois, les industriels insistent sur la croissance de la filière depuis 5 ans.

Selon une étude de l'Ademe sur le chauffage domestique à paraître mi-décembre, le nombre d'utilisateurs de bois en résidence principale a baissé de 7,4 millions en 2012 à 6,8 millions en 2017. Des chiffres en contradiction avec la réalité industrielle selon les professionnels. Pour Frédéric Coirier, président de Poujoulat, 400 000 appareils sont vendus chaque année en France depuis 2013. Ces nouveaux équipements se veulent de plus en plus verts. En 5 ans, les progrès ont permis, selon l'industriel, de fabriquer des appareils dont les émissions sont divisées par 5 par rapport aux équipements plus anciens, qui représentent actuellement 20% du parc pour 70% des émissions. Pour atteindre les objectifs de la PPE, à savoir passer de 7 à 9,5 millions de logements chauffés au bois d'ici à 2023, Frédéric Coirier espère un accompagnement des services publics pour professionnaliser la qualité du bois, et éviter le marché noir et les combustibles trop humides.Regardez l'interview de Génie Climatique Magazine avec Frédéric Coirier lors de la Semaine de la chaleur renouvelable :