L'organisme vient de publier un document dans lequel il délivre des conseils pour rester au frais chez soi, tapant sur les doigts de ces systèmes de climatisation jugés peu puissants et bruyants.

Canicule : l'Ademe dit non aux climatiseurs monoblocs

Si le thermomètre grimpe fortement ces derniers jours, nombreux sont les Français à chercher tous les moyens pour se rafraîchir. Afin de rester économe en énergie face à cette situation, l'Ademe vient de publier sur son site Internet plusieurs recommandations pour garder son logement au frais. Si l'organisme d'État conseille avant tout de fermer les fenêtres bien avant que la température extérieure n'augmente en journée et de fermer les volets pour éviter que le soleil ne vienne taper dans les vitres, l'Ademe évoque également les solutions de renouvellement d'air et conseille de ventiler plutôt que de climatiser, une alternative moins énergivore selon l'institution.

L'agence admet tout de même que climatiser peut s'avérer plus que nécessaire, notamment en présence de personnes fragiles. L'organisme y est donc allé de ses recommandations sur les différents équipements disponibles sur le marché. " Il faut bien vérifier le classement de l’appareil sur l’étiquette énergie qui permet de vérifier sa consommation d’énergie et son niveau sonore, peut-on lire dans le document. Les climatiseurs les plus efficaces et les plus respectueux de l’environnement sont classés A +++. " L'Ademe fait d'ailleurs l'apologie de la PAC réversible, jugée comme étant " le système le plus performant pour climatiser en été et chauffer en hiver plusieurs pièces, la totalité d’un logement ou un immeuble entier. " En revanche, l'organisme déconseille d'acquérir un climatiseur monobloc car " peu puissant et bruyant ".

L'Ademe va même plus loin dans ses recommandations quant à l'acquisition d'un système de climatisation. " Les climatiseurs mobiles monoblocs et splits ne sont pas à proprement parler des appareils de climatisation : pour laisser passer la gaine qui évacue l’air chaud dans le cas d’un climatiseur (monobloc) ou les tubes de liaison (dans le cas de climatiseurs split), il faut laisser une fenêtre ou une porte entrebâillée (l’air chaud extérieur entre donc dans la pièce), ce qui est incohérent avec le fonctionnement d’un climatiseur. Si ces climatiseurs sont les moins coûteux, ce sont également les moins fiables, les moins performants et les plus énergivores. " Reste à voir si ces conseils feront grimper aussi vite les ventes de PAC air / air réversibles que la température ces derniers jours.

">