Effy, spécialisé dans la rénovation énergétique en ligne a dressé un portrait-robot des logements les plus énergivores qui sont notés G+ sur le DPE .

En France, il y a 511 000 logement classés G+ dont 191 000 en location actuellement. Effy a réalisé une étude qui révèle à quoi ressemblent ces passoires thermiques, considérées comme indécentes. Ce sont majoritairement des maisons construites avant 1948 et chauffées au gaz (46 %) ou au fioul (33 %). Leur surface est le plus souvent comprise entre 60 et 100m2. Il s’agit de bâtiments qui ne respectent pas les réglementations thermiques actuelles (RT 2012 voire RE 2020) et n’ont jamais été rénovés. Elles sont 37 % à appartenir au parc locatif et à être concernées par l’interdiction de location qui interviendra dès janvier 2023 (191 000 logements dont 140 000 en parc locatif privé). La Creuse, le Cantal, la Nièvre et l'Allier, départements avec la plus forte densité de "pires" passoires thermiques. À l’inverse, les passoires thermiques notées G+ sont peu nombreuses dans les Bouches-du-Rhône, la Corse du Sud, la Haute-Corse, le Gard et l’Hérault.