Le Cetiat livre les résultats d'experts du monde entier sur l'utilisation des pompes à chaleur dans les réseaux intelligents, et sur de nouveaux fluides à faible GWP.

Pour rester en alerte sur les pratiques de nos voisins concernant les pompes à chaleur, l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) a lancé un programme "Heat Pumping Technologies", dans lequel sont menés plusieurs projets, notamment sur la place des équipements dans les réseaux intelligents et les nouveaux fluides GWP. Le Centre Technique des Industries Aéroliques et Thermiques (Cetiat), qui représente la France avec l'Ademe, vient de publier un webinaire, comprenez une vidéo conférence, dans laquelle il reprend les résultats des pays participants.