Plus de deux ans après la pandémie liée au Covid, l’air gagne en visibilité auprès des maîtres d’ouvrages dans le résidentiel, motivés par des obligations réglementaires et soutenus par des programmes d’aides gouvernementaux. Qu’en est-il réellement sur le terrain, entre équipements innovants et compétences techniques ? Si dans le tertiaire, la qualité de l’air intérieur est devenue une priorité, la chasse aux dépenses est également ouverte. Comment assurer un air sain dans les bureaux et autres établissements sans faire exploser les factures énergétiques ?

 

2 décembre 2022  

 

9h30-10h30 

« Neuf ou réno, des chantiers bien ventilés »

> Je m'inscris

L’application de la RE2020 pourrait laisser croire que la ventilation a désormais toute sa place dans le résidentiel neuf. Mais les systèmes installés sont-ils aussi ambitieux que le voudrait la filière ? En rénovation aussi la ventilation reste encore trop souvent aux abonnés absents. Comment faire de la qualité de l’air intérieur un paramètre essentiel dans le parcours de travaux des logements ?

 

10H45-11H45 

« Bureaux et ERP, une bonne QAI sans gaspillage »

> Je m'inscris

Bureaux, écoles, commerces… Le retour à la vie d’avant-Covid ne peut se faire sans veiller à la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments. Pourtant, ce « nouveau » paramètre à tenir en compte ne doit pas faire augmenter les consommations d’énergie, le montant des factures étant de plus en plus élevé ces derniers mois. Comment concilier des débits d’air suffisamment performants pour renouveler l’air et des équipements peu énergivores ? Quel rôle les installateurs, mais aussi les industriels doivent endosser pour garantir une bonne QAI sans gaspillage ?

 

En partenariat avec